Un article sur Michel Zeiter le batard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un article sur Michel Zeiter le batard

Message  le primate le Mar 9 Avr - 18:31

Le grand défaut de Gottéron? Trop romand…

Hockey sur glace

Selon l'ex-international Michel Zeiter, la raison de la défaite «programmée» des Fribourgeois face à Berne est simple: il y aurait trop de «Welsche» dans l'effectif pour pouvoir aller au bout...

Maintenant, grâce au quotidien Blick, on sait pourquoi Fribourg-Gottéron ne sera pas champion de Suisse ce printemps, tout comme il ne l’a jamais été durant ses 75 premières années d’existence… Aux yeux de Michel Zeiter, c’est bien simple, le club de Saint-Léonard trimbale un trop gros défaut pour venir à bout du CP Berne. Un défaut rédhibitoire, une tare congénitale contre laquelle on ne peut strictement rien faire: la «Romanditude».

Pardon? Si, si, c’est ça: Fribourg, qui compte dix-sept francophones sur un effectif de vingt-six têtes, présente un pedigree beaucoup trop romand pour pouvoir espérer terrasser l’ours bernois lors d’une série finale. C’est en tout cas la thèse de Zeiter, ex-international, lui-même sacré avec les ZSC Lions en 2000 et 2001. «Je le dis ouvertement et en toute honnêteté: il faut me montrer l’équipe qui a déjà remporté un titre avec plus de cinq ou six Welsche. Ce sont simplement les faits», a-t-il déclaré.

L’actuel entraîneur du HC Viège a ainsi rebondi sur une phrase lâchée peu auparavant sur Teleclub par Raphaël Berger, le directeur de Gottéron, un brin dépité après la défaite de son équipe lors des deux premiers actes: «Peut-être devrions-nous montrer un peu plus suisses-allemands pour gagner quelque chose…»

Aussitôt dit, aussitôt repris de volée. «Dans le fond, je n’ai rien contre les Romands, ce sont des gens décontractés», poursuit Zeiter. «Il y a de bonnes individualités, qu’un entraîneur accueillerait volontiers. Mais dès que les Welsche se trouvent en majorité dans une équipe, il y a une scission.» Encore une couche? «J’ai des doutes quant à leur capacité à donner le dernier coup de collier quand il s’agit de faire pencher la balance.»

Voilà donc pourquoi aucun club romand n’a soulevé le trophée depuis Bienne en 1983; voilà pourquoi Genève-Servette a échoué lors de ses deux récentes présences en finale (2008 et 2010); voilà pourquoi Gottéron s’était cassé trois fois les dents entre 1992 et 1994; et voilà pourquoi les Fribourgeois n’ont, cette année encore, aucune chance d’aller au bout…

Maintenant, une question. Et si, malgré cette «Romanditude» si handicapante, le Dragon battait l’Ours? Au-delà de l’exploit sportif, il s’agirait d’un tour de force philosophico-culturel, de nature à changer quelques idées reçues… (Le Matin)

Moi a sa péace je fermerai ma grande gueule affraid affraid affraid
avatar
le primate

Messages : 944
Date d'inscription : 20/12/2009
Localisation : Dans l'Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un article sur Michel Zeiter le batard

Message  Le Rat le Mer 10 Avr - 8:28

Tout sauf étonnant de la part de ce "personnage"...
avatar
Le Rat

Messages : 1913
Date d'inscription : 19/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum